David Castéra, fondateur de Immersive Lab, répond à nos questions.

Bonjour David Castéra, pourriez-vous présenter vos activités au sein de la société Immersive Lab ?

Immersive Lab est avant tout un prestataire de services dans le domaine du web qui évolue au fil des années vers l’édition et l’exploitation de produits et de marques propres.

Nous travaillons sur deux axes : le web solidaire avec le développement d’un concept « les Tookets », et le web 3D avec d’une part les événements virtuels et d’autre part les visites virtuelles.


Pourriez-vous nous décrire rapidement l’univers virtuel mis en place par votre société pour permettre des réunions de travail à distance ?

Amphi-b (c’est le nom de cet univers virtuel), est un monde 3D multi-utilisateurs, accessible dans le navigateur web après installation d’un tout petit plugin de 5Mo. Cet univers est composé de 4 amphithéâtres permettant d’accueillir 250 spectateurs chacun pour assister à des événements du type conférences, séminaires ou même réunions.

Les conférenciers disposent de la voix et du chat écrit pour communiquer avec le public. Le public a lui accès par défaut accès qu’au t’chat public et au t’chat privé. Toutefois les organisateurs peuvent à tout moment donner et reprendre le micro à un spectateur pendant le déroulement de la conférence.

Enfin, les organisateurs disposent de deux whiteboards leur permettant de diffuser des documents du type PDF, Word, Excel, Powerpoint, et de les annoter en direct.

Ce dispositif 3D s’appuie sur un site permettant la réservation de salle ainsi que l’organisation d’événements.

Sur quels écrans ces réunions virtuelles peuvent-elles se faire ?

Essentiellement sur un écran d’ordinateur, en effet dans un premier temps nous souhaitons permettre au plus grand nombre de se familiariser avec ce concept d’événements virtuels. Aujourd’hui, nous constatons quand même que l’ordinateur reste le device le plus confortable pour l’utilisation de ce service.

Toutefois, il est évident que nous devons tenir compte des évolutions technologiques et nous sommes en train de travailler sur la possibilité de proposer Amphi-B sur d’autres écrans comme les tablettes par exemple. Nous allons devoir trouver ses solutions techniques permettant le t’chat sur tablette (qui est plus laborieux que sur un ordinateur).
Nous sommes aussi en train de réfléchir sur le portage d’Amphi-b sur IOS et Androïd

La télévision connectée est-elle à vos yeux un écran pertinent pour ces réunions ou séminaires virtuels inventés par Immersive Lab.

Elle peut le devenir. Notre outil ne nécessite par exemple pas de webcam, l’utilisateur peut donc rester au fond de son canapé et profiter d’une conférence. Le propos d’Amphi-b est de permettre à des personnes physiquement distantes de participer à des événements en direct. Le téléviseur est l’écran qui domine sur ce créneau.
Nous pouvons aussi supposer qu’un thème de conférence intéresse plusieurs personnes dans une famille ou un cercle d’amis. Devant un grand écran ils profitent ensemble de l’expérience.

Les avatars censés représenter les collaborateurs de la société cliente sont-ils personnalisables ?

Non. Un avatar femme, un avatar homme c’est tout. Ce choix est issu de nos nombreuses expériences effectuées ces deux dernières années. Nous avons développé une plateforme en partenariat avec le Crédit Agricole qui a accepté de devenir notre laboratoire pour le projet pilote « Universités des clients du Crédit Agricole ».
C’est donc volontairement que nous n’avons pas souhaité proposer aux utilisateurs un générateur d’avatars. Les gens viennent assister à un événement, ils ne viennent pas jouer avec leur « perso ». Nous souhaitons prendre nos distances avec une plateforme comme Second Life en favorisant au maximum l’engagement et l’attention des participants.

De manière générale, nous essayons de ne pas succomber à la tentation classique du « nous pouvons développer cette fonctionnalités, alors nous le faisons ».

Maintenant il n’est pas exclu que nous révisions notre position sur les avatars si les utilisateurs nous le demandent, mais nous veillerons toujours à ce que cela ne se fasse pas au détriment de l’engagement et de l’attention.

Quel est la prochaine étape « technologique » de votre offre ou comment allez-vous la faire évoluer ?

Nous travaillons essentiellement sur l’intégration d’outils sociaux, Facebook, LinkedIn ou Viadéo. Là encore nous ne voulons pas nous lancer dans une surenchère de fonctionnalités. Nous voulons optimiser au maximum l’intégration de ces outils avec Amphi-b en proposant le ou les bons usages… nous écoutons donc les utilisateurs.

Comme nous l’avons déjà évoqué nous travaillons également sur d’autres devices que l’ordinateur.

Pour finir, quel serait votre mot de la fin pour les lecteurs de notre magazine en ligne la télévision connectée.fr ?

N’hésitez pas à venir tester Amphi-b et surtout à nous raconter vos expériences. Nous sommes à l’écoute. Notre but est de faire profiter toute le monde de l’expérience virtuelle. Et surtout longue vie à votre magazine.

Propos recueillis par Laurent Amar

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Newsletter
Si vous souhaitez vous inscrire à notre lettre d'information, veuillez indiquer vos informations ci-dessous :
Votre Publicité Ici !
Nuage de tags
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires